subscribe: Posts | Comments

Que faire pour réduire le coût de ses assurances ?

Commentaires fermés sur Que faire pour réduire le coût de ses assurances ?
Que faire pour réduire le coût de ses assurances ?

Vivre sans les assurances est pratiquement impossibles. En effet, ses prestations couvrent pratiquement tout et on est plusieurs à multiplier les contrats ce qui finit par peser lourd sur le budget. Ainsi, le souscripteur à un contrat devrait faire attention en consultant les offres des prestataires comme Axa, Allianz, Generali ou FIliassur pour profiter de la meilleure offre en termes de qualité de couverture et prime à payer. Voici alors quelques conseils pratiques pour réduit les dépenses d’assurance.

Le jeu de la concurrence

C’est la première règle à savoir quand on veut choisir une assurance. Il faut profiter de la diversité d’offres que proposent les assureurs. Il faut aussi profiter des offres spéciales qu’on trouve sur le marché comme dans le cas de Filiassur qui propose une intéressante offre parrainage par exemple. Pour s’assurer du bon choix, il est recommandé de recourir aux comparateurs en ligne pour comparer rapidement les différents contrats offerts, les prix et les modalités proposées.

Eviter les doublons

A force de cumuler les contrats d’assurance, on finit parfois par en avoir des doublons, c’est-à-dire deux contrats qui proposent des garanties similaires ce qui représente un coût inutile. Il faut procéder alors au tri de ses contrats et à l’identification des doublons. Ça peut être également sous forme de protection juridique se trouvant dans l’annexe du contrat, une assurance des moyens de paiement, des garanties supplémentaires, etc.

Le choix de la modalité du paiement

Il est bien connu que le montant de la prime d’assurance dépend de la méthode de versement choisie. Il est alors recommandé d’opter pour un paiement annuel sur un seul coup. Ainsi, le souscripteur pourra économiser jusqu’à 10% sur son contrat.

L’adaptation des garanties

Certaines garanties s’avèrent par être inutiles ou faussement valorisées. Il est judicieux alors de bien adapter les garanties aux réels besoins du souscripteur. Par exemple, si ce dernier possède une voiture de plus de 8 ans, il est préférable qu’il prenne une formule d’assurance au tiers que celle du tous risques. Si ce dernier ne se déplace pas assez avec son véhicule, l’assurance au kilomètre devient plus économe pour lui.

Déclarer ce qui est important seulement

C’est vrai que l’assurance couvre plusieurs risques, mais parfois il est inutile de déclarer les petits sinistres. En assurance auto par exemple, la cotisation dépend du bonus-malus alors il est conseillé d’éviter des déclarations du type phare cassé pour ne pas avoir de malus (de faible coût de réparation) à son compte.

Comments are closed.